17 novembre 2022 • L’École des dirigeants des Premières Nations du HEC fête son premier anniversaire

Épisode 30 Ce projet historique a vu le jour le 25 novembre 2021 et a été instigué par deux dirigeants des Premières Nations et diplômés du programme MBA exécutif de McGill- HEC, soit l’avocat Ken Rock de la Nation Innu et Manon Jeannotte ancienne cheffe de la Nation Mi’gma, directrice de l’École des Premières Nations et notre invitée à Intention Inc.


Manon Jeannotte, Directrice de l'École des Premières Nations, propulsée par HEC Montréal

L’École des dirigeants des Premières Nations propulsée par le HEC offre plusieurs formations universitaires qualifiantes s’adressant aux élus, aux administrateurs, aux gestionnaires ainsi qu’aux entrepreneurs des Premières Nations.


Unique en son genre dans le monde, les formations sont dispensées par des enseignants du HEC en tandem avec des formateurs des Premières Nations. Ces ateliers universitaires ont été développés, pour et par les Premières Nations et le HEC, en combinant les théories de gestion actuelles avec les meilleurs pratiques des leaders des Premières Nations. Ces pratiques sont issues d’une riche histoire de communauté, de gouvernance et d’économie sociale et sont fondées sur des valeurs et des traditions qui leurs sont propres.



Selon la co-instigatrice du projet, Manon Jeannotte, les dirigeants autochtones font face à des défis socio-économiques importants et l’objectif de cette École de dirigeants du HEC est de développer et renforcer les compétences des élus, des administrateurs et des entrepreneurs autochtones.


La troisième cohorte a débuté le 30 octobre dernier et est composée de femmes autochtones issues des sphères politiques, entrepreneuriales ainsi que la relève des Premières Nations. L’école des dirigeants entend former plus de 2000 leaders autochtones dans les 5 prochaines années. Manon Jeannotte constate un très grand engouement pour ce programme universitaire de la part des communautés autochtones au Québec, ailleurs au Canada et dans le monde.


’Nous constatons à quels points l’EDPN vient combler un besoin au niveau de la formation exécutive pour la clientèle des Première Nations. Déjà, nous pouvons constater l’impact positif des programmes sur les participants et leurs communautés.’’ Manon Jeanotte, Directrice de l’EDPN


Manon Jeannotte

Manon Jeannotte possède plus de 20 ans d’expérience professionnelle auprès des Premières Nations, tant sur le plan politique, de la gouvernance et de la défense des droits de ses pairs. Administratrice de sociétés certifiées et titulaire d’un EMBA, elle a été élue pendant 12 ans à titre de conseillère puis de cheffe au sein de sa communauté (la Nation Micmac de Gespeg). Elle a reçu la 1re bourse pour gestionnaire d’origine autochtone de l’EMBA McGill – HEC Montréal, une bourse du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et une distinction pour sa contribution à la commémoration de l’histoire des Premières Nations et des Inuits au Québec.


Bonne écoute!



EN RÉÉCOUTE APRÈS LA MISE EN ONDES SUR